Quels documents exiger de ses futurs locataires ?

Publié le 18 Décembre 2017

Partager :

Il existe un avantage certain d’investir dans l’immobilier locatif à Paris. Comme dans toute métropole et de surcroît dans toute capitale, la variabilité des prix est faible et sont la plupart du temps à la hausse. C’est une manière idéale de placer son argent. Il est d’autant plus rentable qu’il est rare à Paris qu’un bien locatif reste sans propriétaire, sans avoir à pratiquer le home staging à chaque changement de locataire.

Une liste précise

Dans les quartiers de  Paris où sont beaucoup investies nos agences Guy Hoquet, dans le XIe et le XIIe arrondissement, à Bastille, Ledru-Rollin ou encore à Nation, nous constatons régulièrement que la liste des candidats s’allongent très vite à chaque nouveau logement vide. Pour procéder à la juste sélection, il faut exiger que chaque candidat monte un dossier qui atteste bien de leur solvabilité. Avant les bailleurs étaient à peu près libres – seuls quelques documents étaient interdits. Depuis 2015, une seule liste officielle est admise sous peine de sanction.

Le bailleur peut donc exiger de son futur locataire :

  • Une pièce d’identité valide
  • Un justificatif de domicile
  • De la documentation qui fait preuve de la situation professionnelle du candidat. ce peut être le contrat de travail, les trois derniers bulletins de salaires, le numéro Siret si le candidat est entrepreneur, une carte d’étudiant
  • Des documents attestant des ressources comme le bulletin de salaire pour un salarié, un versement d’indemnité, de retraite ou une pension.

Si le bailleur ne respecte pas cette liste et demande d’autres documents, il peut être sujet à une amende de 3000 € en tant que personne physique et 15 000 € pour une personne morale.

Partager :

Retrouvez-nous sur facebook